Améliorations algorithmiques donner à bitcoin mining un asicboost

INVIA World FRANCE - Présentation en français (Décembre 2018).

Anonim

Timo Hanke, En collaboration avec Sergio Demian Lerner, expert en sécurité renommé, un chercheur mathématique et expert en crypto-monnaie a développé une nouvelle méthode d'extraction Bitcoin qui peut augmenter les revenus miniers jusqu'à 20%, ce qui se traduit par une augmentation des bénéfices annuels de 30 millions de dollars. l'une des plus grandes piscines minières.

La méthode en instance de brevet disponible pour licence "implique une nouvelle conception des moteurs de hachage SHA 256 (à l'intérieur de l'ASIC) et une étape de prétraitement supplémentaire dans le logiciel d'exploitation minière (en dehors de l'ASIC)" selon le livre blanc . Par le traitement parallèle, il réutilise les «sorties qui seraient autrement créées et jetées sur une base continue. "En outre, il réalise des gains en plus d'autres optimisations telles que" timing, pipelining, équilibrage de chemin, cellule personnalisée et conceptions personnalisées complètes. "

La nouvelle technologie est le résultat de découvertes algorithmiques" largement considérées comme impossibles ", permettant une réduction de la surface de silicium de la puce et une consommation d'énergie plus faible en utilisant moins de portes pour chaque noyau de hachage. Cela raccourcit le nombre de calculs requis pour l'exploration, car le matériel d'exploitation peut réutiliser les informations acquises au fil du temps ou partager des informations avec d'autres cœurs de hachage.

«Les concepteurs de puces améliorent la donne par rapport à ce qu'ils ont déjà accompli aujourd'hui», explique l'inventeur de la technologie Hanke. "Pour les mines Bitcoin du futur, AsicBoost fera toute la différence entre une mine rentable et une mine non rentable. "

Les résultats ont le potentiel de conduire à une amélioration spectaculaire de la performance dans une industrie à somme nulle où chaque petit gain compte.

La course aux armements dans l'industrie minière de Bitcoin

L'extraction minière Bitcoin a toujours été une entreprise compétitive, la période d'exploitation des microprocesseurs de courte durée cédant rapidement la place aux GPU, suivis des ASIC. Considérée comme une course aux armements, chaque gain de hachage augmente les profits au détriment des concurrents, la concurrence est intense, le matériel est constamment amélioré et les anciennes versions deviennent rapidement obsolètes.

Une illustration dramatique peut être observée sur une période de trois mois entre décembre 2015 et mars 2016, lorsque la difficulté a plus que doublé, passant de 75 petahash à 175 petahash, réduisant de plus de moitié la récompense du matériel minier utilisé en décembre 2015. la difficulté a suivi une augmentation du prix qui a atteint un creux d'environ 170 $ en 2015 pour s'établir actuellement à 440 $.

Les enjeux peuvent être élevés. Aquifer a déposé son bilan en février 2015, accusant des pertes minières de Bitcoin comprises entre 1 et 10 millions de dollars. La même année, la BTC Guild, l'une des plus anciennes piscines minières, a fermé ses portes. Par conséquent, les sociétés minières sont constamment à la recherche de plus d'efficacité, menant à une spécialisation.

Certains mineurs, tels que Genesis Mining, fournissent des services axés sur le client, tels que l'exploitation de nuages.D'autres sociétés, telles que F2Pool, ne possèdent aucun matériel, se concentrant plutôt sur l'exploitation d'un pool d'exploration minière utilisé par les fournisseurs d'exploitation cloud, les entreprises minières innovantes telles que HaoBTC ou les petits mineurs avec peu de terahashes. D'autres mineurs, tels que BitFury et Antpool / Bitmain, conçoivent leur propre matériel et vendent du matériel minier au public, ainsi qu'un pool d'exploration minière.

Le niveau actuel de rentabilité des exploitations minières, qui utilisent des rangées de rangées de matériel minier, n'est pas clair, et peu d'entre elles sont prêtes à fournir des chiffres concrets. Jihan Wu, cofondateur de Bitmain, l'un des plus grands bassins miniers et la maison de l'Antminer S7 récemment annoncée, a déclaré à Bitcoin Magazine que le niveau de rentabilité dépend des prix de l'électricité et des il ne pouvait pas fournir de chiffres précis.

Pendant ce temps, BitFury a lancé un nouvel ASIC SHA256 16nm pour "offrir le maximum de performance et d'efficacité possible" selon son site web. BitFury a récemment annoncé un investissement dans BitPesa pour un montant non divulgué ainsi qu'un nouveau projet pour construire un "registre de propriété basé sur la blockchain" ayant déjà fait un don de 100 000 $ au fonds de développement Digital Currency Initiative du MIT, selon Alex Petrov de BitFury. Bitcoin Magazine que c'est l'initiative de BitFury de créer le fonds qui supporte les développeurs Bitcoin. Les recettes minières étant tributaires de la force de l'écosystème Bitcoin, et à mesure que ses bénéfices augmentent grâce à des gains d'efficacité, nous pouvons nous attendre à plus d'investissements et de diversification. Pendant ce temps, la course à l'exploitation minière, qui a construit le supercalculateur le plus puissant du monde pour sécuriser l'écosystème Bitcoin de 7 milliards de dollars, se poursuit.